Pourquoi faire le bonheur d’une poule

Tous les œufs ne se valent pas et leur goût, consistance et couleur dépend du type d’élevage dont ils sont issus. C’est pourquoi, dans certains restaurants, les Chefs ne se fournissent qu’en œufs BIO, ce qui est toujours précisé dans leur menu.

Les poules heureuses font les bons œufs

Les éleveurs prétendent que les poules apprécient les grains Bio, enrichis en protéines, vitamines et minéraux naturels. Rien que cela ! Cela tombe bien, car il est prouvé que ce qu’elles picorent a une incidence sur la qualité de ce qu’elles pondent …

De plus, pour en faire une bonne pondeuse il faut la bichonner, en l’abritant des intempéries, en lui fournissant un logement sans courants d’airs ni humidité.

Les poules ne pondent pas en hiver !

Ces petites bêtes ne sont pas des machines à pondre et sont, comme tout le règne animal, soumises à des cycles. Ainsi, elles font régulièrement des pauses durant l’année, particulièrement en hiver, et reprennent un peu avant le printemps.

Pas de panique, il existe quelques races, dites pondeuses d’hiver comme les Marans ou les Leghorn, qui continuent à produire naturellement même en plein mois de décembre.

Des bons œufs toute l’année

En fait, lorsque la coque est absolument intacte, théoriquement, l’oeuf se garde très, très longtemps, car son contenu est stérile.

C’est ensuite à chacun, selon ses exigences, de choisir le niveau de qualité que l’on peut trouver inscrit sur la coquille même. Ainsi, le code 0 ou 1 est garant d’élevage en plein air, le 2 au sol, quant au 3 il est issu d’élevage en cage.

Le Petit Saint Louis à Marseille et ses œufs BIO à la carte