Le Petit Saint Louis : influences du Sud

Illustration moderne des bistrots brasseries des années 1900-1930, le Petit Saint Louis signe le renouveau du quartier de Noailles. Implanté au coeur du carré Saint Louis, entre la Maison Empereur, les coquillages Toinou et le nouvel arrêt du tramway, il vous fait voyager, du lever au coucher du soleil.

 

Découvrez  le nouveau Noailles  : Vive Marseille

Le Petit Saint Louis utilise en partie l’arche des anciennes écuries qui siégeaient ici au début du siècle. C’est là que le bistrot a installé son chef qui cuisine dans un patio aménagé, visible par les convives. N’oubliez pas que dans les années 1900, les belles descendent la Canebière avec leurs crinolines, et leurs ombrelles, et les beaux sont chapeautés et gantés… Aujourd’hui, le quartier de Noailles est un véritable carrefour de toutes les influences méditerranéennes. Vivant, vibrant, il conjugue les plus anciennes enseignes – comme le chapelier ou l’armurier – avec les nouvelles boutiques tendance installées dans la rue de Rome.

la place de tes rêves

Foulez un sol original : vive Venise

Le sol du Petit Saint Louis est composé d’un carrelage typique des brasseries italiennes : le terrazzo granito. C’est l’un des sols les plus anciens, il a fait les beaux jours de la noblesse à Venise. Il se compose d’un kaléidoscope de granit, verre, miroir, métal, et marbre d’où son aspect lumineux. Le terrazzo a un aspect plus lisse que le granito.

terrazzo

Savourez des cocktails signature : vive Bordeaux

Barman reconnu à la carrière internationale, Bailey a concocté pour le Petit Saint Louis, deux cocktails signature à base de Lillet. Il s’agit d’un vin apéritif qui a fait son apparition en 1872 par les frères Lillet. A compter de 1920, il conquiert les Etats-Unis. Après la Seconde guerre mondiale, il est mélangé avec du gin ou servi en cocktail et donne ainsi naissance au cocktail Vesper… un des favoris de James Bond !

Cocktail Le P'tit Louis

Au Petit Saint Louis, découvrez deux recettes exclusives : le P’ti Louis et le Bloody Louis.