La terrasse du Bistrot sur le cours Saint Louis à MarseilleseparatorLE BISTROT
title-line

Le Petit Saint-Louis à Noailles

Touristes et marseillais se rendent à l’évidence : la ville de Marseille franchit les étapes à un rythme continu. Il y a eu la rénovation du Vieux Port, il y a la renaissance du quartier de Noailles. L’ouverture du café-bistrot « le Petit Saint-Louis », au 2 rue des Récolettes, participe à cet embellie.

Un lieu à forte identité

S’il est un lieu où l’histoire de Noailles se lit à livre ouvert c’est bien dans ce nouveau bistrot logé au rez-de-chaussée d’un édifice époque Empire. Point de nostalgie ! Mais la volonté de préserver un patrimoine qui a parfois été malmené jusqu’à risquer la disparition. Ainsi les travaux ne font que ramener à la lumière des éléments longtemps cachés : l’imposante arche, les hauteurs sous plafonds, les sols carrelés comme à l’origine.

Petit coup d’œil au XIXème

Et bien, oui ! Il faut remonter jusqu’en 1893 pour retrouver le menu à deux francs proposé par Aimé Gueyrard en ces lieux qui portaient haut l’enseigne « Grand Restaurant Saint-Louis » .

Un brin de curiosité supplémentaire nous apprend que c’est une histoire de famille, dans ce Noailles prospère d’autrefois, qui abritait encore de riches commerçants. Ainsi, en 1877 Etienne Gueyrard tenait déjà le restaurant, Joseph et Désiré les entrepôts et commerce de vins…

Un bistrot d’aujourd’hui

S’il a abandonné l’emphase caractéristique d’un autre temps, le Petit Saint-Louis propose toujours des plats traditionnels régionaux, mais aussi des salades fraîches adaptées à nos nouvelles mœurs gastronomiques.

La Cave abrite une belle sélection de bouteilles de vin de nos régions et d’ailleurs…

A très bientôt sur le Cours Saint Louis !

Arrêt Tramway : Cours Saint Louis

Je partage

Les derniers articles du Blog

Un British à Noailles

Si Marseille attire de plus en plus de jeunes actifs il doit bien y avoir d’autres raisons que l’attrait de la mer et ses calanques,…

Lire la suite...

Les jeunes femmes de Marseille ont un je-ne-sais-quoi…

Mais qu’ont-elles de particulier ces jeunes femmes qui sont nées et ont grandi dans la ville de Marseille ? Un rapide échange avec Kenza, commis de…

Lire la suite...

Le biscuit « fait maison » : vous en prendrez bien un autre ?

Dans le centre-ville de Marseille j’ai une prédilection pour le quartier de Noailles. J’aime m’attabler au Petit Saint Louis, là où se croisent les différentes…

Lire la suite...